Passer au contenu

/ École de travail social

Je donne

Rechercher

Experts en : Recherche qualitative

Bogossian, Aline

BOGOSSIAN, Aline

Professeure adjointe

Travailleuse sociale de formation, j’ai une expérience clinique dans les services d'urgences pédiatriques.  Mes recherches sont axées essentiellement sur les enjeux éthiques et sociaux touchant les jeunes vivant avec des maladies chroniques ou des troubles de développement, leurs proches et les professionnels de la santé et de services sociaux.  Mon programme de recherche vise à lier le développement de la théorie du travail social et des meilleures pratiques à l'éthique pragmatique. En pratique, en enseignement et en recherche, je privilégie une approche collaborative, participative et réflexive qui s'aligne avec les théories du travail social, axées sur la croissance et préoccupées par l'impact de l'environnement social sur le bien-être.

Lire plus…

Profil complet

GREISSLER, Elisabeth

Professeure adjointe

Mes travaux de recherche portent essentiellement sur l’itinérance, les actions collectives et les conditions d’accès au logement. Ils concernent plus particulièrement les jeunes et les populations marginalisées (jeunes, femmes, personnes âgées, personnes en situation d'itinérance, entre autres). Les méthodologies de recherche qualitatives et participatives sont celles avec lesquelles je suis le plus familiarisée.

Lire plus…

Profil complet

Grimard, Carolyne

GRIMARD, Carolyne

Professeure adjointe

Carolyne Grimard, Ph.D est professeure à l’École de travail social de l’Université de Montréal. Ses travaux portent sur l’extrême pauvreté, ainsi que sur les processus d’ancrage dans les dispositifs d’aide (refuges, aide sociale, programmes de réinsertion, etc.) que connaissent les personnes en situation d’itinérance. De manière plus large, elle s’intéresse aux tensions dans le vivre-ensemble entre ces personnes, les institutions, les politiques sociales, les organismes communautaires et les quartiers qui les entourent. Intéressée par les méthodes qualitatives et le processus de découverte, elle a traduit un ensemble d’ouvrages de Barney Glaser et Anselm Strauss et a travaillé sur la notion de sérendipité dans la recherche. En filigrane, elle s’intéresse aux émotions que les terrains d’enquête difficiles suscitent chez les chercheuses et chercheurs et comment celles-ci peuvent être mises à profit pour produire des connaissances nouvelles.

S’intéressant au droit d’habiter la ville, elle développe depuis 2019, en partenariat avec Architecture sans frontières Québec, une programmation de recherche sur les questions d’itinérance et d’Architecture. Saisissant autant la question des campements urbains, que du mobilier hostile, cette programmation de recherche examine le rôle de l’architecture dans les processus d’inclusion et d’exclusion sociale des personnes en situation d’itinérance. 

Lire plus…

Profil complet

Khoury, Emmanuelle

KHOURY, Emmanuelle

Professeure adjointe

Mon expérience et expertise est surtout dans le domaine de la santé mentale, plus récemment avec une attention portée aux pratiques en santé mentale jeunesse et aux pratiques contemplatives anti-oppressive dans la formation des futurs intervenants.  Cela dit,  ces champs sont très vaste et inclus des connaissances et intérêts autour de : l’intervention en santé mentale en milieu institutionnel et communautaire; des processus de marginalisation, stigmatisation et discrimination; et des enjeux liés à la reproduction des rapports de pouvoir.

Mes intérêts de recherche s’inscrivent dans une perspective critique et interdisciplinaire.   L’intervention en travail social et le renouvellement des pratiques sont au cœur de ma programmation de recherche qui porte principalement sur :

1.  l’intervention sociale en santé mentale et l’approche de rétablissement

2. les pratiques collaboratives et partenariales au sein du réseau de santé et des services sociaux

3. la pédagogie en travail social et la création des outils pédagogiques.  

Travailleuse sociale de formation, j’ai une expérience clinique et de gestion dans les services de psychiatrie de 1e, 2e et 3e ligne. Je m’intéresse aux liens entre les processus discursifs, les processus sociaux, les représentations de la folie dans l’intervention sociale et les actions/interactions situés, notamment en ce qui concerne l’expérience vécue des personnes qui vivent avec des problèmes importants de santé mentale et des intervenants qui les accompagnent.  Je m’intéresse également aux analyses critiques et structurelles, particulièrement en ce qui concerne les écarts entre la théorie et la pratique en travail social.  Ma posture de recherche et d’enseignement est collaborative, réflexive, critique et constructiviste et je porte un intérêt sur le développement des formations relationnelles, axées sur les forces et contemplatives.  Mes projets de recherche favorisent des méthodologies critiques, ethnographiques et qualitatives.

Lire plus…

Profil complet

MacDonald, Sue-Ann

MACDONALD, Sue-Ann

Professeure agrégée

Je suis professeure à l’École de travail social de l’Université de Montréal depuis 2011. J'ai travaillé depuis des décennies dans le domaine de l'itinérance, au départ comme travailleuse sociale en psychiatrie (Outreach) et ensuite comme chercheuse. Mes recherches interrogent les diverses tensions inscrites dans les discours et les pratiques (sociales, sanitaires et judiciaires) qui produisent l'oppression, l'exclusion et la discrimination à l’égard des personnes en situation d’itinérance.

Je mène des projets concernant l'itinérance cachée et la domiciliation précaire, sur l’émergence du phénomène des campements à travers le Canada, ainsi que des projets du type recherche-action en partenariat avec des personnes concernées via les organismes communautaires en itinérance. Ceci afin de mettre en valeur les savoirs expérientiels et de pratiques afin de renforcer les approches préventives, globales et de proximité pour réduire la marginalisation et l'exclusion. 

Avant de découvrir le travail social à la maitrise, j'ai étudié et travaillé dans le domaine de développement international (surtout dans l'Afrique de l'est) et le développement des communautés.

Plus récemment, je m'intéresse à la transition écologique et le développement des pratiques, savoirs et pédagogie axés sur la justice climatique en travail social. 

Lire plus…

Profil complet

Maugère, Amélie

MAUGÈRE, Amélie

Professeure adjointe

Mes recherches s'inscrivent dans les champs d'étude du contrôle social de la déviance et des politiques sociales et criminelles. Pour mettre au jour les valeurs, les normes d’action et les types de savoirs qui irriguent les politiques et leurs transformations, une stratégie méthodologique mixte est mobilisée : analyse documentaire et entrevues semi-directives. Ces recherches empiriques s’intéressent au contrôle social visant des personnes soumises à des violences symboliques et matérielles (bénéficiaires de l’aide sociale ; personnes pratiquant le sexe tarifé). Un important volet de ces recherches consiste à analyser les discours scientifiques et politiques. À cet effet, j'ai mis au point des grilles d'analyse de ces discours. Elles ambitionnent d'éclairer les acteurs au sein des institutions et des organisations ainsi que le grand public sur les enjeux sociaux, au sens large, qui trament les décisions politiques et administratives.

Mes travaux participent au champ d'étude de la philosophie, de la sociologie et de l'histoire des sciences humaines et sociales. 

  • Axe 1. Contrôle social de la sexualité et représentations sociales de la pauvreté
  • Axe 2. Les représentations sociales de la pauvreté
  • Axe transversal. Épistémologies et méthodologies des sciences humaines et sociales : enjeux socio-politiques
Lire plus…

Profil complet

Poirel, Marie-Laurence

POIREL, Marie-Laurence

Professeure agrégée

Mes principaux intérêts de recherche concernent les pratiques et les savoirs en santé mentale et en psychiatrie. À cet égard, mes recherches portent plus particulièrement sur les pratiques institutionnelles et communautaires de traitement dans la communauté; sur les savoirs qui sont mobilisés dans l’intervention; sur l’expérience subjective du traitement médical et non médical; sur le rôle des pratiques en santé mentale dans les trajectoires d’intégration et d’inclusion des personnes qui vivent des problèmes de santé mentale graves.

Je m’intéresse aussi à la construction des catégories dans le domaine socio-sanitaire; aux processus de marginalisation et de stigmatisation ainsi qu’aux stratégies de résistance; au savoir d’expérience des intervenants sociaux et psychosociaux; aux formes contemporaines de la subjectivité.

Mes recherches s’inscrivent dans une perspective qualitative et je m’intéresse aux pratiques de recherche participative.

Lire plus…

Profil complet

Soulières, Maryse

SOULIÈRES, Maryse

Professeure adjointe

Mes intérêts de recherche s'articulent autour des enjeux actuels de la pratique du travail social gérontologique et traduisent une volonté d’ancrer l’intervention dans une compréhension de la perspective subjective de citoyens aînés vulnérables et dont la « parole » est trop peu entendue.

Lire plus…

Profil complet