Passer au contenu

/ École de travail social

Je donne

Rechercher

Experts en : Intervention psychosociale

Grimard, Carolyne

GRIMARD, Carolyne

Professeure adjointe

Les travaux de recherche de Carolyne Grimard portent sur l’extrême pauvreté, ainsi que sur les processus de fidélisation aux dispositifs d’aide (refuges, aide sociale, programmes de réinsertion, etc.) que connaissent les personnes en situation d’itinérance. De manière plus large, elle s’intéresse aux tensions dans le vivre-ensemble entre ces personnes, les institutions, les politiques sociales, les organismes communautaires et les quartiers qui les entourent. Intéressée par les méthodes qualitatives et le processus de découverte, elle a traduit un ensemble d’ouvrages de Barney Glaser et Anselm Strauss et a travaillé sur la notion de sérendipité dans la recherche. En filigrane, elle s’intéresse aux émotions que les terrains d’enquête difficiles suscitent chez les chercheuses et chercheurs et comment celles-ci peuvent être mises à profit pour produire des connaissances nouvelles.

Lire plus…

Profil complet

KHOURY, Emmanuelle

Professeure adjointe

Mes intérêts de recherche s’inscrivent dans une perspective critique et interdisciplinaire.   L’intervention en travail social et le renouvellement des pratiques sont au cœur de ma programmation de recherche qui porte principalement sur :

1.  l’intervention sociale en santé mentale et l’approche de rétablissement

2. les pratiques collaboratives et partenariales au sein du réseau de santé et des services sociaux

3. la pédagogie en travail social et la création des outils pédagogiques.  

Travailleuse sociale de formation, j’ai une expérience clinique et de gestion dans les services de psychiatrie de 1e, 2e et 3e ligne. Je m’intéresse aux liens entre les processus discursifs, les processus sociaux, les représentations de la folie dans l’intervention sociale et les actions/interactions situés, notamment en ce qui concerne l’expérience vécue des personnes qui vivent avec des problèmes importants de santé mentale et des intervenants qui les accompagnent.  Je m’intéresse également aux analyses critiques et structurelles, particulièrement en ce qui concerne les écarts entre la théorie et la pratique en travail social.  Ma posture de recherche et d’enseignement est collaborative, réflexive, critique et constructiviste et je porte un intérêt sur le développement des formations relationnelles, axées sur les forces et contemplatives.  Mes projets de recherche favorisent des méthodologies critiques, ethnographiques et qualitatives.

Lire plus…

Profil complet

MacDonald, Sue-Ann

MACDONALD, Sue-Ann

Professeure agrégée

Sue-Ann MacDonald est professeure  à l’École de travail social de l’Université de Montréal depuis 2011. Elle a travaillé pendant plus d'une décennie comme travailleuse sociale dans une équipe en santé mentale auprès de personnes en situation d’itinérance à Ottawa et à Toronto. Ses intérêts de recherche portent sur les expériences de populations marginalisées (personnes itinérantes – surtout les jeunes et les femmes, ainsi que des personnes aux prises avec des troubles de santé mentale et de toxicomanie). Ses recherches sont ancrées dans la prise en compte du point de vue des personnes marginalisées afin de mieux comprendre leur réalité et améliorer les pratiques à leur endroit. Elle a plusieurs recherches en cours portant sur différents aspects de leur réalité au croisement des thèmes de l’itinérance, la santé mentale et la judiciarisation, incluant : les tribunaux spécialisés, l’itinérance au féminin et/ou cachée, les expériences des femmes en psychiatrie et enfin, le pouvoir d’agir des différents acteurs (professionnels et usagers) du réseau de la santé et des services sociaux. D’autres thèmes attirent aussi son attention notamment les logiques et les pratiques orientées sur la notion de « risque » ainsi que leurs impacts à la fois sur les populations marginalisées et sur les orientations du travail social (pratiques et conditions de travail).

Lire plus…

Profil complet

Montminy, Lyse

MONTMINY, Lyse

Professeure associée

Mes intérêts de recherche concernent  la problématique de la violence conjugale. Plus spécifiquement, je m’intéresse à

  1. La violence conjugale entre les conjoints âgés sous l’angle du point de vue des aînées victimes de la violence du conjoint eu égard aux services reçus et aux services à privilégier pour leur venir en aide mais aussi du côté des intervenants sociaux pour mieux comprendre la nature des interventions réalisées auprès des aînées;
  2. La violence conjugale vécue par les femmes autochtones afin de comprendre les contextes dans lesquels s’exercent la violence et de proposer, par une réflexion collective, des pistes ou des éléments de réponse pour aider ces femmes;
  3. La pertinence de l’approche de réduction des méfaits pour intervenir auprès des femmes victimes de violence conjugale qui ne souhaitent pas ou quittent difficilement le conjoint qui a des comportements violents;
  4. L’intervention socio judiciaire dans les situations de violence conjugale afin de connaître les pratiques de nature sociojudiciaire au Québec ainsi que le point de vue des intervenants sociaux et pénaux sur ce qu’est l’intervention  sociojudiciaire.
Lire plus…

Profil complet

Poirel, Marie-Laurence

POIREL, Marie-Laurence

Professeure agrégée

Mes principaux intérêts de recherche concernent les pratiques et les savoirs en santé mentale et en psychiatrie. À cet égard, mes recherches portent plus particulièrement sur les pratiques institutionnelles et communautaires de traitement dans la communauté; sur les savoirs qui sont mobilisés dans l’intervention; sur l’expérience subjective du traitement médical et non médical; sur le rôle des pratiques en santé mentale dans les trajectoires d’intégration et d’inclusion des personnes qui vivent des problèmes de santé mentale graves.

Je m’intéresse aussi à la construction des catégories dans le domaine socio-sanitaire; aux processus de marginalisation et de stigmatisation ainsi qu’aux stratégies de résistance; au savoir d’expérience des intervenants sociaux et psychosociaux; aux formes contemporaines de la subjectivité.

Mes recherches s’inscrivent dans une perspective qualitative et je m’intéresse aux pratiques de recherche participative.

Lire plus…

Profil complet