Passer au contenu

/ École de travail social

Je donne

Rechercher

Experts en : Formes d'exclusion

Hamisultane, Sophie

HAMISULTANE, Sophie

Professeure adjointe

Mes intérêts de recherche s’articulent autour de 2 axes principaux :

  • Axe 1 : interculturalité et complexité
  • Axe 2 : Epistémologie clinique de la posture (intervention et recherche) en contexte d’interculturalité.

Je m’inscris dans une approche clinique en sciences sociales pour examiner les rapports d’interculturalité et leur complexité. Cette approche est interdisciplinaire, compréhensive, réflexive et critique. Elle se veut à l'écoute du sujet, dans ses registres affectif et existentiel, symbolique, attentive aux enjeux inconscients articulés aux déterminations structurelles et historiques, dans une visée de changement.

Je porte attention à la façon dont le sujet vit les phénomènes sociaux interculturels et les formes d’exclusion. J’examine les tensions entre exigences intérieures et exigences sociales que le sujet éprouve, les logiques de résistance qu’il développe pour s’en dégager, les effets des rapports de domination sur sa socialisation.

Concernant les rapports d’interculturalité, j’ai spécifiquement travaillé avec des personnes descendantes de migrants sur les questions de reconnaissance, d’appartenance et d’imaginaire dans le processus de construction de soi. Je prends en considération les phénomènes sociaux de racisation et de discrimination, les contextes socio-historiques et politiques, la transmission intergénérationnelle (héritage migratoire) et la postcolonialité.

Je cherche à développer une épistémologie clinique de la posture de l’intervenant.e  et de la.du chercheur.e en contexte d’interculturalité. Je porte attention à la dynamique entre processus d’objectivation et d’implication.

Outils méthodologiques : Roman familial et trajectoire sociale (de Gaulejac et al.); Photolangage® (Baptiste et Bélisle); dynamique des groupes restreints (groupe interculturel).

Lire plus…

Profil complet

KHOURY, Emmanuelle

Professeure adjointe

Mes intérêts de recherche s’inscrivent dans une perspective critique et interdisciplinaire.   L’intervention en travail social et le renouvellement des pratiques sont au cœur de ma programmation de recherche qui porte principalement sur :

1.  l’intervention sociale en santé mentale et l’approche de rétablissement

2. les pratiques collaboratives et partenariales au sein du réseau de santé et des services sociaux

3. la pédagogie en travail social et la création des outils pédagogiques.  

Travailleuse sociale de formation, j’ai une expérience clinique et de gestion dans les services de psychiatrie de 1e, 2e et 3e ligne. Je m’intéresse aux liens entre les processus discursifs, les processus sociaux, les représentations de la folie dans l’intervention sociale et les actions/interactions situés, notamment en ce qui concerne l’expérience vécue des personnes qui vivent avec des problèmes importants de santé mentale et des intervenants qui les accompagnent.  Je m’intéresse également aux analyses critiques et structurelles, particulièrement en ce qui concerne les écarts entre la théorie et la pratique en travail social.  Ma posture de recherche et d’enseignement est collaborative, réflexive, critique et constructiviste et je porte un intérêt sur le développement des formations relationnelles, axées sur les forces et contemplatives.  Mes projets de recherche favorisent des méthodologies critiques, ethnographiques et qualitatives.

Lire plus…

Profil complet