Passer au contenu

/ École de travail social

Je donne

Rechercher

Experts en : Canada

Caron, Roxane

CARON, Roxane

Professeure agrégée

Mes intérêts de recherche sont axés sur trois pôles : 1) Les expériences de vie des femmes réfugiées soit les difficultés qu’elles rencontrent (notamment en camps de réfugiés) de même que les luttes, les forces et les stratégies de résistances déployées ; 2) Les transformations que connaissent les femmes réfugiées en exil. Autrement dit, comment leurs identités et leurs appartenances se maintiennent ou se transforment-elles. D’autres thèmes m’interpellent comme les contrôles migratoires, la migration dite « clandestine » de même que les migrations forcées. Pour le moment, je concentre mes recherches au Moyen-Orient et au Québec mais mon objectif est d'élargir mes intérêts vers des populations d'autres régions du monde vivant dans des contextes similaires ; 3) La pratique du travail social dans une perspective transnationale et décoloniale. À travers ces axes, mon approche méthodologique est qualitative (récit de vie/ethnographie) et mes approches théoriques privilégiées sont féministe intersectionnelle, décoloniale et transnationale.

Lire plus…

Profil complet

Richardson, Catherine

RICHARDSON, Catherine

Professeure associée

Mme Richardson se spécialise en intervention auprès des plusieurs populations (Premières Nations, Métis et Inuits). Elle a été intervenante dans le services de protection, en prévention de la violence et en processus de guérison. Ses recherches s'inscrivent dans une démarche qualitative sur la violence contre les femmes, la violence structurelle et colonielles (e.g. les pensionnats, la protection enfance).

Lire plus…

Profil complet

Souffrant, Kharoll-Ann

SOUFFRANT, Kharoll-Ann

Chargée de cours

Née à Montréal et d’origine haïtienne, Kharoll-Ann Souffrant est travailleuse sociale, conférencière, doctorante en service social à l’Université d’Ottawa, chargée de cours à l'Université de Montréal ainsi que boursière Vanier et Fulbright. 

Son projet de thèse porte sur les violences sexuelles vécues par les femmes noires au Québec en lien avec les mouvements #MoiAussi de 2017 (#MeToo) et #AgressionNonDénoncée de 2014 (#BeenRapedNeverReported). 

Kharoll-Ann a oeuvré à titre de bénévole, intervenante et de travailleuse sociale auprès de populations présentant des difficultés psychosociales diverses tant dans le milieu communautaire que dans le réseau de la santé et des services sociaux. Dans les dernières années, elle s’est particulièrement fait connaître pour son militantisme contre les violences sexuelles faites aux femmes et pour la promotion de la santé mentale. 

Kharoll-Ann est conférencière depuis 2015. Elle est régulièrement appelée à intervenir dans les médias sur des thématiques en lien avec ses champs d’expertise en anglais et en français. Elle est chroniqueuse pour la revue sociale et politique québécoise À Bâbord! ainsi que pour Ricochet Média. Elle termine présentement la rédaction de son premier livre-essai à paraître à l'automne 2021 aux Éditions du Remue-ménage. 

Pour son engagement, Kharoll-Ann Souffrant a reçu une vingtaine de prix communautaires et universitaires dont le prix Jeune femme de mérite du Y des femmes de Montréal, le prix humanitaire Terry Fox et le prix Relève de l’Ordre des travailleurs sociaux du Québec. Elle a été nommée parmi les personnalités s’étant le plus démarquées de l’année 2016 par le Journal de Montréal et le magazine ELLE Québec. Lauréate du Mois de l’Histoire des Noirs en 2020, elle a figuré sur une liste de 100 femmes noires à surveiller au pays par l’organisme CIBWE. Elle a été Fellow d'Action Canada. 

Kharoll-Ann a récemment été sélectionnée comme boursière 2020 pour les personnes d'ascendance africaine par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l'Homme, dans le cadre de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine (2015-2024) décrétée par l'ONU.

Lire plus…

Profil complet