Passer au contenu

/ École de travail social

Je donne

Rechercher

Kharoll-Ann Souffrant

Vcard

Chargée de cours

Faculté des arts et des sciences - École de travail social

kharoll-ann.souffrant@umontreal.ca

Courriels

Maîtrise
2019

Biographie

Née à Montréal et d’origine haïtienne, Kharoll-Ann Souffrant est travailleuse sociale, conférencière, doctorante en service social à l’Université d’Ottawa, chargée de cours à l'Université de Montréal ainsi que boursière Vanier et Fulbright. 

Son projet de thèse porte sur les violences sexuelles vécues par les femmes noires au Québec en lien avec les mouvements #MoiAussi de 2017 (#MeToo) et #AgressionNonDénoncée de 2014 (#BeenRapedNeverReported). 

Kharoll-Ann a oeuvré à titre de bénévole, intervenante et de travailleuse sociale auprès de populations présentant des difficultés psychosociales diverses tant dans le milieu communautaire que dans le réseau de la santé et des services sociaux. Dans les dernières années, elle s’est particulièrement fait connaître pour son militantisme contre les violences sexuelles faites aux femmes et pour la promotion de la santé mentale. 

Kharoll-Ann est conférencière depuis 2015. Elle est régulièrement appelée à intervenir dans les médias sur des thématiques en lien avec ses champs d’expertise en anglais et en français. Elle est chroniqueuse pour la revue sociale et politique québécoise À Bâbord! ainsi que pour Ricochet Média. Elle termine présentement la rédaction de son premier livre-essai à paraître à l'automne 2021 aux Éditions du Remue-ménage. 

Pour son engagement, Kharoll-Ann Souffrant a reçu une vingtaine de prix communautaires et universitaires dont le prix Jeune femme de mérite du Y des femmes de Montréal, le prix humanitaire Terry Fox et le prix Relève de l’Ordre des travailleurs sociaux du Québec. Elle a été nommée parmi les personnalités s’étant le plus démarquées de l’année 2016 par le Journal de Montréal et le magazine ELLE Québec. Lauréate du Mois de l’Histoire des Noirs en 2020, elle a figuré sur une liste de 100 femmes noires à surveiller au pays par l’organisme CIBWE. Elle a été Fellow d'Action Canada. 

Kharoll-Ann a récemment été sélectionnée comme boursière 2020 pour les personnes d'ascendance africaine par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l'Homme, dans le cadre de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine (2015-2024) décrétée par l'ONU.

Lire plus…

Expertises

Née à Montréal et d’origine haïtienne, Kharoll-Ann Souffrant est travailleuse sociale, conférencière, doctorante en service social à l’Université d’Ottawa, chargée de cours à l'Université de Montréal ainsi que boursière Vanier et Fulbright. 

Son projet de thèse porte sur les violences sexuelles vécues par les femmes noires au Québec en lien avec les mouvements #MoiAussi de 2017 (#MeToo) et #AgressionNonDénoncée de 2014 (#BeenRapedNeverReported). 

Kharoll-Ann a oeuvré à titre de bénévole, intervenante et de travailleuse sociale auprès de populations présentant des difficultés psychosociales diverses tant dans le milieu communautaire que dans le réseau de la santé et des services sociaux. Dans les dernières années, elle s’est particulièrement fait connaître pour son militantisme contre les violences sexuelles faites aux femmes et pour la promotion de la santé mentale. 

Kharoll-Ann est conférencière depuis 2015. Elle est régulièrement appelée à intervenir dans les médias sur des thématiques en lien avec ses champs d’expertise en anglais et en français. Elle est chroniqueuse pour la revue sociale et politique québécoise À Bâbord! ainsi que pour Ricochet Média. Elle termine présentement la rédaction de son premier livre-essai à paraître à l'automne 2021 aux Éditions du Remue-ménage. 

Pour son engagement, Kharoll-Ann Souffrant a reçu une vingtaine de prix communautaires et universitaires dont le prix Jeune femme de mérite du Y des femmes de Montréal, le prix humanitaire Terry Fox et le prix Relève de l’Ordre des travailleurs sociaux du Québec. Elle a été nommée parmi les personnalités s’étant le plus démarquées de l’année 2016 par le Journal de Montréal et le magazine ELLE Québec. Lauréate du Mois de l’Histoire des Noirs en 2020, elle a figuré sur une liste de 100 femmes noires à surveiller au pays par l’organisme CIBWE. Elle a été Fellow d'Action Canada. 

Kharoll-Ann a récemment été sélectionnée comme boursière 2020 pour les personnes d'ascendance africaine par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l'Homme, dans le cadre de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine (2015-2024) décrétée par l'ONU.

Responsabilités et rayonnement Tout déplier Tout replier

Organisation d’événements

Colloque 401 – Dénonciations publiques et intersectionnalité : impacts sur l’intervention, la prévention et la recherche dans le champ des violences faites aux femmes. ACFAS. Responsables : Simon Lapierre, Ph.D., Kharoll-Ann Souffrant et Véronica Gomes (candidate au doctorat et coordonnatrice du RéQEF). 3 mai 2021.

Publications Tout déplier Tout replier

Souffrant, K.A. et Guesdon, I. (2020). La liberté d'importuner comme privilège blanc et bourgeois: l'impensé de la couverture médiatique. Dans De l'exclusion à la solidarité: regards intersectionnels sur les médias. Éditions du Remue-ménage. 

Souffrant, K.-A. (2020). Book Review: Putting trials on trial: Sexual assault and the failure of the legal profession [Review of Book Review: Putting trials on trial: Sexual assault and the failure of the legal profession]. Affilia35(2), 298–299.

Souffrant, K. A. (2019). Le respect de la dignité des femmes dévoilant une agression à caractère sexuel: perspectives d'intervenantes sociales et communautaires Montréalaises. Mémoire de maîtrise. Université McGill. 

Souffrant, K.A. (2018). Piste de lecture - Méthodologie de l'intervention sociale personnelle (2e édition). Revue Intervention de l'OTSTCFQ. 

Communications Tout déplier Tout replier

§  Souffrant, K-A. (2021). Femmes afrodescendantes du Québec et violences sexuelles : un état des lieux. Colloque 401 – Dénonciations publiques et intersectionnalité : impacts sur l’intervention, la prévention et la recherche dans me champ des violences faites aux femmes. ACFAS. (3 mai 2021).

§  Souffrant, K-A. (2021). Summer of Protests : Impacts of the media coverage of #BlackLivesMatter and #MoiAussi movements on Black female university professors and students in Quebec. Racialisation and Media Conference. University of Oxford. (20 avril 2021)

§  Souffrant, K-A. (2020). Femmes noires du Canada et violences sexuelles : un état des lieux. Colloque étudiant du collectif de recheche FemAnVi. Ottawa, Canada. – communication orale, annulée en raison de la pandémie du Coronavirus/COVID-19

§  Souffrant, K-A. (2020). On the need of a feminist and intersectional analysis to the North American #MeToo movement. 6th International Conference on Women’s Studies. (Leeds, United Kingdom) – communication orale

§  Souffrant, K-A. et Dolan-Cake, J. (2019). Le respect de la dignité des femmes dévoilant une agression sexuelle : perspectives d’intervenantes sociales et communautaires montréalaises. Congrès de l’ACFAS. (Gatineau, Québec, Canada) – communication orale

§  Souffrant, K-A. (2019). le respect de la dignité des femmes dévoilant une agression à caractère sexuel : perspectives d’intervenantes sociales et communautaires montréalaises. Congrès des sciences humaines. (Vancouver, Colombie-Britannique, Canada) – communication orale

§  Souffrant, K-A. ; Saulnier-Leclerc, E. et Hervé, D. (2019). L'implication citoyenne des jeunes en santé mentale comme facteur d'empowerment collectif et de rétablissement: réflexions sur le processus du Grand Rassemblement Jeunesse en Santé Mentale. Journées annuelles de la santé mentale du Gouvernement du Québec. (Montréal, Québec, Canada) – communication orale

§  Souffrant, K-A. (2018). Le respect de la dignité lors du dévoilement de violences sexuelles vécues par les femmes autochtones : perspectives d’intervenant.es sociaux et communautaires. Congrès international de recherches féministes dans la francophonie. (Nanterre, France) – communication orale

Prix et distinctions

    • Lauréate Mois de l’Histoire des Noirs 2020
    • Sadie Aronoff Leadership Award for a Graduating Student – School of Social Work, McGill University
    • Top 100 Black Women to Watch Canada 2019 (par l’organisme CIBWE)
    • « Mention honorable » pour le concours J’ai une histoire à raconter 2019 du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
    • Prix Coup de cœur 2019 – Gala de l’engagement bénévole du Centre d’action bénévole de Montréal
    • Jeune qui édifie la paix pour la Journée internationale de la jeunesse 2017 – nommée par CCUNESCO
    • Prix Relève 2018 – Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec
    • Nomination 2018 – Jeune Engagée (Catégorie Inclusion, Diversité & Égalité des Genres) – Coalition Engagement jeunesse
    • Sélectionnée par le groupe 100ABCWomen pour leur ouvrage sur 100 femmes noires accomplies au Canada en 2018
    • Lauréate du Prix humanitaire Terry Fox 2016
    • Jeune femme de mérite 2016 par le Y des femmes de Montréal
    • Prix Paul Frappier pour le leadership jeunesse 2016 décerné par le Montreal Community Cares
    • Trophée d’excellence  de la Fondation canado-haïtienne pour la promotion de l’excellence en éducation (FOCHAPÉE)
    • Finaliste pour Academos pour le concours Gens de cœur 2016 de Radio-Canada,  nominée par Catherine Légaré, présidente-fondatrice d’Academos
    • Gagnante du concours photo d’Accès Bénévolat Est pour implication avec Tel-Écoute/Tel-Ainés
    • Finaliste « Personnalité 1er cycle »  2016 du concours Forces Avenir
    • Nommée par le Journal de Montréal et ELLE Québec parmi les personnalités s'étant le plus démarquées de l'année 2016

Consultez cette fiche sur :